Les aboiements chez le chien

23 octobre 2023
Chien-qui-aboie.jpg

Aboiements du chien

L’aboiement chez le chien est, avec les expressions corporelles et olfactives, l’un des seuls moyens de communication et d’expression avec ses congénères mais également avec l’homme. Physiologiquement, l’aboiement correspond à la contraction des cordes vocales du chien.

Chien qui aboie
Chien qui aboie (image pixabay.com)

L’aboiement chez le chien est, avec les expressions corporelles et olfactives, l’un des seuls moyens de communication et d’expression avec ses congénères mais également avec l’homme. Physiologiquement, l’aboiement correspond à la contraction des cordes vocales du chien.

Le chien est la seule espèce des canidés dont l’aboiement est le son dominant. Certains canidés sauvages, comme les loups par exemple, utilisent le hurlement parce qu’ils communiquent généralement sur de longues distances.

Un chien qui aboie est un chien qui transmet un message ou une émotion. Ces aboiements peuvent changer d’intonation et de puissance en fonction des messages et des émotions transmises.

Les causes des aboiements :

Pourquoi mon chien aboie ? Tout propriétaire d’un chien s’est surement posé déjà cette question. Il faut savoir que les aboiements chez le chien peuvent être interprétés de différentes manières en fonction de leurs intonations, de leurs puissances ou de leurs fréquences. Il est utile également de faire la différente entre un aboiement normal et un aboiement excessif qui survient sans aucune raison apparente.

chien qui aboie
Comprendre pourquoi votre chien aboie (image pixabay.com)

  • Protection du territoire : les chiens aboient sans arrêt pour protéger les limites de leur territoire. Lorsqu’un étranger approche (un facteur, des passants), le chien se met à aboyer sans arrêt. Ce genre d’aboiement survient le plus souvent chez les chiens adultes.
  • Excitation ou enthousiasme : dans certains cas, le chien aboie de manière ininterrompue pour exprimer sa joie, son bien être, son excitation. L’arrivée du propriétaire après une longue absence, le jeu, la vue de la gamelle, sont souvent déclencheurs des aboiements d’excitation.
  • Ennui : lorsque le chien se sent seul, ennuyé, il a tendance à aboyer pour tenter de montrer qu’il est là. Ce genre d’aboiements d’ennui est souvent accompagné par d’autres comportements comme tourner autour de lui-même, ou creuser des trous dans le jardin.
  • Frustration : un chien qui n’attire pas l’attention peut exprimer cette frustration par l’aboiement. Il peut également utiliser cet aboiement pour satisfaire une envie s’il découvre que le propriétaire cède à chaque aboiement. Par exemple : si le chien aboie pour sortir, et le propriétaire cède, il va aboyer de nouveau pour le même objectif.
  • Peur : le chien exprime généralement sa peur ou son stress par l’aboiement. Il est toujours en alerte et sur ses gardes : à chaque bruit, à chaque mouvement, il aboie.
  • Hypersensibilité-hyperactivité : il s’agit du syndrome Hs-Ha qui touche les chiens, généralement séparés de leurs mères ou sevrés trop tôt. Les chiens atteints de ce syndrome sont tout le temps excités, ne fatiguent jamais et aboient tout le temps. Les aboiements de ce type sont souvent insupportable parce qu’ils ne cessent pas.
  • Anxiété de séparation : cette anxiété naît à chaque fois que le maître disparait ou en dehors de son champ de vision. Le chien devient « destructeur » et aboie de manière intempestive même pendant la nuit.
  • Mimétisme : dans certains cas, un chien aboie parce que son congénère à côté aboie également.

 

Que faire si mon chien aboie tout le temps

Dans le cas où vous avez un chien peureux ou bien atteint du syndrome de l’hypersensibilité-hyperactivité, une consultation chez le vétérinaire est nécessaire. Ce dernier mettra en place une thérapie comportementale. Une consultation rapide est nécessaire car ce genre de troubles du comportement a tendance à s’aggraver au fil des années.

Dans les autres cas, il est nécessaire d’entamer une stratégie de rééducation de votre chien.

Avant tout, il est déconseillé de gronder ou de punir un chien qui aboie, ca va booster son excitation et continuera à aboyer. Il vaut mieux favoriser la rééducation par la récompense : à chaque fois que le chien respecte votre ordre d’arrêter d’aboyer, offrez-lui une friandise.

Ne pas céder aux caprices de votre chien est également une bonne stratégie pour réduire les aboiements progressivement. A chaque aboiement, ignorez les sollicitations de votre chien.

Créer des diversions, donner des ordres net et simples (exemple stop ou chut) à chaque aboiement, et le féliciter à chaque fois qu’il respecte votre ordre permettront progressivement à réduire la fréquence des aboiements chez le chien.

chien qui boude
Conseil pour réduire les aboiement d’un chien(image pixabay.com)

Par ailleurs, il existe sur le marché des colliers anti-aboiements utilisés pour lutter contre l’aboiement intempestif de votre chien. Il s’agit de collier qui produisent un spray à odeur désagréable, des ultrasons, une vibration ou une décharge électrostatique lorsque le chien aboie. Ces derniers peuvent occasionner des troubles d’anxiété, voire des blessures, c’est pourquoi nous nous conseillerions plutôt les autres formes ;

Pour résumer, la gestion de l’aboiement peut s’avérer difficile et très longue. Il est nécessaire donc d’être rigoureux et patient pour obtenir un résultat durable.

Votre vétérinaire saura vous conseiller sur les meilleures mesures à prendre.

Copyright Vetaction conseil 2023.

Retrouvez votre clinique sur FBet Instagram

Commandez vos aliments et accessoires en ligne

VetoAvenue

Prenez RDV en ligne

URGENCES VETERINAIRES

Urgences veterinaires Pays de Gex

Copyright Cliniques Vétérinaires Astragale 2017.